Fondation-Jean-Jaures.gifLa France connait une « droitisation » de l’électorat. Le vote ouvrier s’est progressivement désaligné de la Gauche et l’essentiel du débat public est capté par la Droite. Dans les années 1980, le reaganisme et le tatchérisme ont beaucoup mieux répondu à la globalisation financière que les partis de Gauche. Aujourd’hui, en France, la Droite s’est libérée du gaullisme et du compromis social de la Libération pour devenir une Droite décomplexée jouant avec l’identité nationale menacée ou encore la peur du déclin. Son credo : individualisme, sécurité des biens et des personnes, valorisation de l’identité nationale . Un bloc culturel, politique et électoral est d’ailleurs en train de naître. En effet, les manifestations contre le « mariage pour tous » ont vu défiler sous les mêmes bannières des catholiques, des militants centristes, des militants UMP, des militants frontistes.